DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sony : le prix de la renaissance

Vous lisez:

Sony : le prix de la renaissance

Taille du texte Aa Aa

Remettre d’aplomb le groupe malmené par une concurrence infernale : c’est la tache que s’est fixée la direction de Sony, le géant japonais de l‘électronique grand public après l’annonce d’une perte colossale estimée à près de 5 milliards d’euros pour l’exercice 2011/2012. Le groupe va supprimer 10.000 emplois dans le monde d’ici Mars 2013. Le nouveau Pdg de Sony, Kazuo Hirai a justifié cette décision.
121
“Au nom de la renaissance de Sony et de sa croissance, il y aura des choix et des décisions douloureuses qui devront être faits et nous serons confrontés à leur exécution. Sans celà, nous ne serons pas capables de changer Sony”.
136
Les mauvaises ventes de ses téléviseurs et d’autres produits électroniques; une mauvaise rentabilité due à une structure de production trop lourde; la concurrence effrenée de groupes comme Samsung ou Apple, la fermeté du yen : tous ces facteurs vont amener Sony à revoir son périmètre d’activités et réduire ses coûts fixes dans l’immédiat.