DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie: les armes se sont tues, mais les troupes sont restées sur place

Vous lisez:

Syrie: les armes se sont tues, mais les troupes sont restées sur place

Taille du texte Aa Aa

Les combats ont cessé mais les troupes ne se sont pas retirées des agglomérations syriennes, d’après l’opposition. Le plan de l‘émissaire de l’Onu et de la Ligue arabe, Kofi Annan, réclame pourtant ce retrait.
Depuis l’expiration de l’ultimatum à 6h du matin, heure locale, la situation est calme à Homs, à Idlib et à Hama, les trois principaux foyers de contestation.
Kofi Annan, qui était en Iran hier, doit rendre compte de l’application du cessez-le-feu devant le Conseil de sécurité ce jeudi après-midi.
Soulignant que le plan Annan garantissait le droit à manifester pacifiquement, l’opposition a appelé “les Syriens à manifester pacifiquement”.

Au moins 9 000 personnes ont perdu la vie depuis le déclenchement du mouvement de contestation en mars 2011 et sa répression par le régime.

Avec AFP