DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bahreïn : un Grand Prix de F1 "sûr à 200%" ?


Bahreïn

Bahreïn : un Grand Prix de F1 "sûr à 200%" ?

Dans la capitale de Bahreïn, la situation semble bien moins calme que les autorités veulent bien le faire croire. Ce vendredi, des milliers de personnes ont participé aux funérailes d’un citoyen-journaliste tué il y a deux semaines. L’opposition chiite accuse des miliciens à la solde du régime au pouvoir, un régime dirigé par des sunnites. Des heurts ont éclaté avec les forces de l’ordre.

Ces violences interviennent alors même que la Fédération internationale de l’Automobile (FIA) a donné son feu vert à la tenue du Grand prix de Formule 1, prévu ici dans dix jours. Depuis Shanghai, le patron de la FIA, Bernie Ecclestone, a affirmé que “tout (était) calme et paisible” dans ce royaume situé sur une île dans le Golfe arabo-persique, et qu’il était sûr “à 200%” que le Grand Prix de Bahreïn aurait lieu comme prévu le 22 avril…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grande manifestation des Frères Musulmans au Caire