DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La grève de la faim d'un opposant russe prend une ampleur nationale


Russie

La grève de la faim d'un opposant russe prend une ampleur nationale

Oleg Cheïn, opposant russe, est en grève de la faim depuis qu’il a perdu l‘élection au poste de maire d’Astrakhan, dans le sud-ouest du pays.

Ses partisans dénoncent une élection truquée, et lui se dit prêt à mourir si un nouveau scrutin n’est pas organisé:

“Notre but est d’organiser de nouvelles élections à Astrakhan, déclare Oleg Cheïn. Aujourd’hui par exemple nous avons proposé de faire un référendum pour demander aux gens si ils pensent que les élections ont été justes”.

Alaxei Navalny, célèbre blogger et dissident russe, est venu apporter son soutien :

“Quand je suis arrivé ici, la fraude est devenue évidente pour moi, avec ces vidéos et toutes ces preuves. Cheïn est le seul maire légal de la ville d’Astrakhan, mais les gangsters locaux l’ont simplement écarté illégalement”.

Le dossier est devenu national quand mercredi, le gréviste de la faim a reçu le soutien des députés de son parti, Russie Juste, qui ont quitté la Douma, la chambre basse du parlement russe, en plein discours de Vladimir Poutine.

Celui-ci avait jugé “bizarre” l’action d’Oleg Cheïn.

Plusieurs rassemblements, à l’appel de l’opposition russe qui pour une fois semble unie, doivent avoir lieu ce samedi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grande manifestation des Frères Musulmans au Caire