DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : Homs pillonnée peu avant l'arrivée des observateurs

Vous lisez:

Syrie : Homs pillonnée peu avant l'arrivée des observateurs

Taille du texte Aa Aa

Un cessez-le-feu fragile, en Syrie, malgré l’arrivée prévue ce soir, d’un premier groupe d’observateurs. Ici à Homs, le Cessez-le feu a été bravé à de nombreuses reprises depuis son instauration jeudi.

Trois personnes ont été tuées ce dimanche à Homs. Particulièrement visé, le quartier rebelle de Khalidiyé, dans le centre, l’Observatoire syrien des droits de l’homme fait état de trois obus par minute.

Depuis jeudi, les violences ont couté la vie à 32 personnes sur l’ensemble du territoire.

De violents affrontements ont également eu lieu la nuit dernière dans la province d’Alep, au nord du pays, mais aussi à Idleb au Nord-ouest.

Un cessez-le feu fragile donc et parfois illusoire, l’armée n’a toujours pas retiré ses chars des villes, le plan Annan prévoyait qu’elle s’y emploie 48 heures avant l’instauration de la trêve.

Le premier groupe d’observateur est censé amorcer sa mission de surveillance de la trêve dès lundi.