DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Argentine va nationaliser l'Espagnole Repsol YPF


Argentine

L'Argentine va nationaliser l'Espagnole Repsol YPF

L’Argentine sort l’arme de la nationalisation dans le secteur pétrolier. La présidente Cristina Kirchner a annoncé qu’elle présenterait devant le parlement un projet de loi pour exproprier la compagnie YPF, filiale du groupe espagnol Repsol. Une fois la loi passée, l’intégralité des parts de la compagnie appartiendront à l’Etat argentin et aux provinces productrices.

YPF est accusée de ne pas assez investir, et au cours des semaines passés, seize concessions lui avaient été retirées par des provinces. Repsol YPF contrôle 52% des capacités de raffinage du pays ainsi que 1600 stations services.

L’Espagne avait mis en garde contre une atteinte au “principe de sécurité juridique”. La porte-parole du parti au pouvoir a d’ores et déjà fait savoir que le gouvernement donnerait “la réponse qui se doit”, sans donner davantage de précisions, pour le moment.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Golf d’Angela Merkel momentanément indisponible sur eBay