DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A peine lancée, la mission des Nations Unies en Syrie semble vaine

Vous lisez:

A peine lancée, la mission des Nations Unies en Syrie semble vaine

Taille du texte Aa Aa

Une mission qui s’annonce difficile en Syrie pour les observateurs des Nations Unies. Six militaires non-armés de l’ONU sont arrivés dimanche à Damas pour une mission de surveillance du cessez-le-feu théorique, entré en vigueur jeudi dernier. Rejoints dans les prochains jours par vingt-quatre autres observateurs, ils doivent dans un premier temps établir un quartier général dans la capitale syrienne avant de prendre contact avec les forces gouvernementales et celles de l’opposition pour mettre en place un système de contrôle.

Mais en attendant, les violences continuent sur le terrain. Les troupes gouvernementales bombardent toujours la province de Deraa et la ville de Homs. Au moins cinq civils seraient morts aujourd’hui. De quoi entretenir le doute sur la volonté du régime de Bachar El-Assad d’appliquer le plan de sortie de crise négocié avec Kofi Annan.