DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Breivik plaide non coupable pour les massacres en Norvège en juillet dernier

Vous lisez:

Breivik plaide non coupable pour les massacres en Norvège en juillet dernier

Taille du texte Aa Aa

Face à un tribunal qu’il a refusé de reconnaître, l’extrémiste de droite est resté de marbre face aux enregistrements vidéo. Il a seulement versé quelques larmes lorsque le procureur a projeté son film de propagande qu’il avait lui même réalisé.

Sa santé mentale reste en question alors que deux expertises ont conclu à des résultats totalement opposé.

Militant islamophobe, Anders Behring Breivik s’est dit au service de la Norvège pour lutter contre les périls du multiculturalisme.

“Il n’a rien dit quand ils ont lu l’acte d’accusation pendant une heure et demie avec toutes ces choses horribles qu’il a faites, mais il a pleuré un peu quand son propre film a été montré et je pense que c’est sa personnalité, il s’est senti désolé pour lui-même mais pas pour les familles”, déclare une des avocates des familles de victimes.

Son procès qui doit durer six semaines se déroule sous très haute sécurité. Un moment éprouvant pour les familles des victimes et ceux qui ont survécu :

“Je pense qu’il est très important que le monde entier voit cela et qu’il le voit pour ce qu’il est vraiment. Il s’agit d’une tragédie basée sur des opinions politiques qui sont répandues dans le monde, nous devons nous battre contre des actions extrêmistes de ce genre”, explique ce jeune homme survivant de l‘île d’Utoya.

Le 22 juillet 2011, Breivik a fièrement admis avoir fait exploser une voiture piégée à Oslo tuant huit personnes puis il abattu méthodiquement 69 jeunes sur l‘île d’Utoya où avait lieu un camp d‘été des jeunes travaillistes.