DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne-Argentine, guerre diplomatique autour du pétrole

Vous lisez:

Espagne-Argentine, guerre diplomatique autour du pétrole

Taille du texte Aa Aa

C’est une guerre diplomatique qui s’annonce entre l’Espagne et l’Argentine après la décision de Buenos Aires de prendre le contrôle total d’YPF, filiale de la compagnie pétrolière espagnole Repsol.

Toute la journée de mardi les réactions réprobatrices se sont multipliées, notamment de la part de la Commission européenne ou du FMI.

Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, en visite au Mexique, a lui aussi vivement réagi : “C’est une décision qui rompt la bonne entente qui a toujours caractérisé les relations entre nos deux pays et qui porte préjudice à l’Espagne et à l’Argentine.”

Mais la présidente argentine Cristina Kirchner n’a pas l’intention de revenir sur sa décision. Elle l’a de nouveau fait savoir avec fermeté : “Cette présidente ne répondra à aucune menace ni aucun emportement, et ne reproduira pas le manque de respect ou les commentaires insolents de certains.”

Madrid a l’intention de prendre des mesures de rétorsion, notamment diplomatiques ou économiques. La compagnie Repsol, de son côté, va porter l’affaire devant un tribunal international, en quête de plusieurs milliards d’euros de compensation.