DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Eurovision en Azerbaïdjan, une fête sur fond d'atteintes aux droits de l'homme


Azerbaïdjan

L'Eurovision en Azerbaïdjan, une fête sur fond d'atteintes aux droits de l'homme

Les autorités du pays ont vu grand pour célébrer le 57ème concours de la chanson du 22 au 26 mai prochain à Bakou.

Elles ont construit un complexe flambant neuf, le hall de Crystal. Un projet d’envergure salué par cette habitante de la capitale :

“Ce n’est pas juste un festival, c’est un événement énorme pour notre pays. On va au moins entendre parler de nous et on pourra peut être désormais situer l’Azerbaïdjan sur une carte, c’est super !”

Mais derrière cet écrin et le côté décalé de l’Eurovision, la réalité sur les droits de l’homme est bien plus sombre dans le pays.

Human Right Watch a publié pour l’occasion une carte de Bakou signalant les lieux touristiques mais aussi ceux qui furent le théâtre de violations des droits de l’homme.

Plusieurs ONG ont réclamé hier à Berlin la libération de prisonniers politiques et de journalistes alors que l’Azerbaïdjan sera sous les feux des projecteurs.

Autres critiques de plus en plus présentes, le coût des infrastructures. Non seulement financier dans un pays qui se débat avec la crise mais surtout humain. Des milliers de personnes auraient été évincées, expropriées de leurs maisons pour laisser la place au complexe tout neuf de l’Eurovision.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne-Argentine, guerre diplomatique autour du pétrole