DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Suisse réintroduit des quotas à l'immigration pour huit pays européens


Suisse

La Suisse réintroduit des quotas à l'immigration pour huit pays européens

Le Conseil fédéral helvétique invoque “une clause de sauvegarde” dans son accord avec l’Union européenne sur la libre circulation des personnes pour rétablir ces contingents de permis de travail abolis il y a un an.

“Non le Conseil fédéral n’a pas peur mais il est quand même aussi sensible aux craintes, au sentiment de la population qui dit c’est très positif qu’il y ait tant de gens qui viennent travailler pour nous mais il y a aussi des choses qui nous font peur”, déclare Simonetta Sommaruga, la ministre suisse de la justice.

A partir du 1er mai et pour un an, la Suisse n’accordera que 2000 permis de travail aux ressortissants de l’Estonie, de la Lettonie, de la Lituanie, de la Pologne, de la Hongrie, de la Slovaquie, de la Slovénie et de la République Tchèque.

Pour Bruxelles, cette décision est inacceptable car les ressortissants de l’Union européenne en Suisse, au nombre de 1,1 millions bénéficient à l‘économie helvétique.

“Selon nous, c’est en violation avec l’accord sur la libre circulation des personnes. Il y avait des exceptions pour les nouveaux Etats membres jusqu’en 2011 mais ces exceptions sont finies maintenant et selon nous la Suisse n’a pas le droit de différencier entre les différents Etats membres. Nous sommes 27 et c’est comme ça”, estime le porte-parole de la Commission européenne, Michael Mann.

Même si de nombreux travailleurs européens sont arrivés en Suisse ces dernières années, le taux de chômage helvétique n’est que de 3%.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Argentine : la nationalisation de YPF en bonne voie