DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les défis économiques qui attendent le prochain président français

Vous lisez:

Les défis économiques qui attendent le prochain président français

Taille du texte Aa Aa

Quiconque remporte les présidentielles en France, il devra convaincre les marchés que ses fondamentaux économiques sont stables.

Et en l’ocurrence, il reste beaucoup à faire. Même si en cette période de campagne électorale, les candidats ne sont pas prompts à évoquer des mesures d’austérité, elles semblent pourtant inévitables pour remettre les finances du pays en ordre.

“La France a un vrai problème de déficit public, et au-delà, de dette.” affirme Jean-Marc Vittori, journaliste aux Echos. “C’est moins grave que la Grèce par exemple parce que la France n’a pas menti, c’est moins grave que l’Italie parce que la dette est moins élevée, c’est moins grave que l’Espagne parce que le déficit n’a jamais explosé comme en Espagne, mais il y a clairement un vrai problème de dette publique, avec une question c’est sa capacité à contrôler la dépense publique.” précise-t-il.

Le FMI prévoit une croissance de 0,5% pour la France en 2012, ce qui n’empêche pas le gouvernement de maintenir une prévision de 0,7%.

La dette française devrait encore s’alourdir pour atteindre 85,8% du PIB, alors que le taux de chômage à atteint la barre fatidique des 10% en février.

Pour inverser cette tendance, et commencer à refluer la dette, il faudrait donc relancer la croissance, ce qui suppose de réduire les dépenses et d’augmenter les recettes.

Le prochain président devra aussi s’attaquer au problème des délocalisations industrielles qui détruit des milliers d’emplois chaque année.