DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

OTAN : bientôt une base en Russie ?

Vous lisez:

OTAN : bientôt une base en Russie ?

Taille du texte Aa Aa

Les ministres des Affaires étrangères de l’OTAN, à l’instar d’Hillary Clinton, ont rencontré leur homologue russe à Bruxelles. Ce conseil marque le 10e anniversaire des rencontres entre l’OTAN et la Russie. Chaque camp évite les sujets qui fachent, pour se concentrer sur la coopération.

William Hague, ministre des Affaires étrangères du Royaume-Uni

“Nous espérons que la Russie va continuer à faire pression sur la Syrie afin qu’elle accepte le cessez-le-feu.”

Autre succès : un plan en discussion autorisant l’OTAN, pour la première fois, à avoir une base en Russie. Il s’agit de faciliter le transit de materiel avec l’Afghanistan, préparant le retrait de l’OTAN en 2014.

Anders Fogh Rasmussen, Secrétaire général de l’OTAN

“Nous nous préparons à bientôt approfondir la proposition de transit fait par la Russie en ce qui concerne la mission de l’OTAN en Afghanistan.”

Le lieu choisi est géographiquement stratégique mais hautement polémique. La ville, Oulianovsk, n’est autre que le lieu de naissance de Lénine, un lieu qui cristallise de forts sentiments nationalistes chez les Russes.

Sergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères de la Russie

“Plusieurs types de biens de la communauté internationale transitent déja de manière efficace par la Russie, pour soutenir la sécurité en Afghanistan.”

Les autres potentielles coopérations sont aussi au coeur des discussions de ce conseil : lutte contre le terrorisme, la piraterie maritime et le traffic de stupéfiants.