DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : Ban Ki Moon recommande une mission de 300 observateurs

Vous lisez:

Syrie : Ban Ki Moon recommande une mission de 300 observateurs

Taille du texte Aa Aa

“Un signal clair pour rétablir la paix”. Voilà ce que Ban Ki Moon exige de Bachar el-Assad. Pour le secrétaire général de l’ONU, le régime syrien n’a pas rempli ses obligations concernant le retrait de ses troupes. Le cessez-le-feu instauré il y a six jours a été violé. Bilan : 14 morts hier.

Impossible de contrôler un cessez-le-feu sans observateurs. Pour le moment, seulement une dizaine de superviseurs de l’ONU est en Syrie. Trop insuffisant pour les opposants syriens.

“Il faut trouver des moyens de protéger les civils. On l’a fait au Kosovo et ailleurs”, rappelle Burhan Ghalioun, dirigeant du Conseil National Syrien.

“Après 14 mois de tueries collectives, organisées et systématiques, il n’y a pas de raison pour que la communauté internationale ne pense pas à des plans d’intervention pour aider les gens à se protéger”, déplore-t-il.

Ban Ki Moon recommande au conseil de sécurité de l’ONU d’autoriser une mission de 300 observateurs du cessez-le-feu. Une nouvelle réunion des pays amis de la Syrie se tient aujourd’hui à Paris pour – encore une fois – adresser un message de fermeté au régime de Bachar el-Assad.