DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un navire soupçonné de livrer des armes en Syrie intercepté en Turquie


Turquie

Un navire soupçonné de livrer des armes en Syrie intercepté en Turquie

L’Atlantic Cruiser, intercepté par les autorités turques, est soupçonné de transporter des armes vers la Syrie.

Le cargo, battant pavillon d’Antigua-et-Barbuda, appartient à un armateur allemand. Selon le journal allemand Der Spiegel, les armes qu’il transporterait viendraient d’Iran.

Une inspection du chargement du navire était en cours ce jeudi, mais la quantité de matériel à bord la rend très longue.

L’Iran est un allié du régime de Damas, sur lequel un embargo international sur les armes a été décrété.

Selon les documents dont dispose l’armateur, qui affirme que ce passage dans le port d’Iskenderum était prévu, le chargement à destination de la Syrie serait composé d‘éléments d’une centrale thermique, fabriqués en Inde et destinés au ministère syrien de l’Electricité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Manifestation pacifique contre la hausse du coût de la vie à Damas