DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Argentine : le rachat d'YPF condamné par l'UE


entreprises

Argentine : le rachat d'YPF condamné par l'UE

Les députés européens condamnent la nationalisation par l’Argentine d’YPF, la filiale du groupe pétrolier espagnol Repsol.
Le parlement européen a adopté une résolution
à 458 voix contre 71.
Le texte prévoit des mesures de rétorsion,
les eurodéputés demandent notamment à la Commission et au Conseil européen d‘étudier une “éventuelle suspension partielle”
des préférences tarifaires accordées à l’Argentine, dans ses relations commerciales avec l’UE.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Nokia affiche de moins bons résultats que prévu