DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Soudan dit avoir "libéré" Heglig, le Soudan du Sud affirme s'en être retiré

Vous lisez:

Le Soudan dit avoir "libéré" Heglig, le Soudan du Sud affirme s'en être retiré

Taille du texte Aa Aa

Le président soudanais Omar al-Béchir dansait de joie hier soir à Khartoum devant des milliers de partisans. Il a affirmé que les troupes soudanaises avaient libéré la zone stratégique de Heglig des mains des Sud-soudanais qui, eux, ont affirmé qu’ils se retiraient face à la pression internationale.

Même des enfants, arme à la main, ont participé à cette manifestation pendant laquelle la foule a appelé l’armée à marcher sur Juba la capitale du Soudan du Sud.

Qualifiant le gouvenement de Juba d’insecte, le président al-Béchir a précisé qu’il n’ouvrirait pas l’oléoduc exportant le pétrole du Sud.

Le Soudan du sud a proclamé son indépendance du Soudan en juillet dernier. Le 10 avril, il s’est emparé de Heglig qu’il considère comme faisant partie de son territoire. Cette ville stratégique assure la moitié de la production de pétrole du Nord. D’autres différends entretiennent des tensions entre les deux pays.

Le secrétaire général de l’Onu a pris note de l’annonce du retrait de Heglig et a demandé aux deux gouvernements de reprendre les négociations de toute urgence sous l‘égide de l’Union africaine.
Il a également réitéré son appel à Khartoum à cesser ses bombardements du territoire du Sud-Soudan.

Avec AFP