DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelles manifestations contre le GP de Formule 1 à Bahreïn


Bahreïn

Nouvelles manifestations contre le GP de Formule 1 à Bahreïn

L’opposition chiite a réclamé en vain l’annulation de la course prévue ce dimanche lors de rassemblements ayant réuni samedi quelques 7000 personnes.

La colère des manifestants a été renforcée par la découverte du corps d’un manifestant tué lors d’affrontements nocturnes avec la police anti-émeutes à Chakoura. Ses funérailles devraient avoir lieu en marge du grand prix.

“Je veux dire aux pilotes de Formule 1 que leur présence se fait sur le sang de la population bahreïnie. Le gouvernement les utilisent comme couverture politique, ils ne sont pas ici pour le sport”, dénonce cette femme.

A Londres aussi, il y a eu des manifestations devant les bureaux de Bernie Ecclestone, le grand argentier de la Formule 1 pour dénoncer la tenue de la course alors que le pays vit aux rythmes des violences.

Néanmoins, certains bahreinis se réjouissent de l’organisation de l‘épreuve sportive malgré le climat politique qui a conduit à un renforcement des mesures de sécurité aux abords du circuit.

“En fait, nous sommes très heureux de cette course, de ce Grand Prix de Formule 1, vivement ce dimanche”.

Le grand prix de l’an dernier avait été annulé en raison de la répression des violences confessionnelles qui avait fait plusieurs dizaines de morts en février 2011.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'ONU autorise le déploiement de 300 observateurs en Syrie