DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grand rassemblement orthodoxe à Moscou

Vous lisez:

Grand rassemblement orthodoxe à Moscou

Taille du texte Aa Aa

L’Eglise orthodoxe organise une démonstration de force à Moscou. Des dizaines de milliers de fidèles ont prié, à l’appel du patriarche Kirill pour corriger le sacrilège que représente à leur yeux une prière punk anti-Poutine prononcée dans la cathédrale du Christ-Sauveur. En février dernier, cinq jeunes femmes cagoulées s’y sont introduite et ont crié “Mère de Dieu, chasse Poutine” devant l’autel.

“Nous avons tous commis des pêchés, et rares sont les saints parmi nous, mais cela ne signifie pas que nous pouvons faire n’importe quoi.” dit une fidèle.

“Nous sommes réunis ici aujourd’hui pour prier, pour défendre notre religion contre cette invasion de l’orthodoxie, parce que des barbares peuvent profaner des icônes et des croix.” dit une jeune femme.

Pour le patriarche Kirill, cet évènement fait partie d’une vaste offensive contre l’Eglise, par ailleurs au coeur d’une polémique pour son soutien à Vladimir Poutine.

“Ce blasphème et ce sacrilège, cette humiliation dans un sanctuaire, est soutenue par l’idée qu’il s’agit de l’expression légale de la liberté.” a déclaré le chef de l’Eglise orthodoxe.

Le patriarche Kirill a récemment qualifié les douze années au pouvoir de Vladimir Poutine comme un “miracle de Dieu”. Il fait aussi l’objet de vives critiques pour son train de vie luxueux.

Au sujet des “Pussy Riot”, le groupe de jeunes punks encagoulées, le patriarche a prôné la plus grande sévérité. Trois d’entre elles qui avaient pu être identifiées ont été arrêtées. Elles risquent aujourd’hui sept ans de prison pour hooliganisme.