DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Espagne dans le collimateur du FMI


Espagne

L'Espagne dans le collimateur du FMI

Madrid a été dans le collimateur de la réunion du Fonds monétaire international et du G20 à Washington. Les marchés financiers redoutent qu’après la Grèce, l’Irlande et le Portugal, ce soit au tour de l’Italie et l’Espagne de solliciter une aide internationale.
Des Espagnols, comme cet homme, estiment, néanmoins que leur pays peut s’en sortir sans ce type d’aide. “L’Espagne a beaucoup de ressources. Et d’une certaine manière, il n’est pas nécessaire d’avoir des dettes (supplémentaires). On peut s’en sortir en s’organisant d’une meilleure façon avec tout ce qu’on a”.
Sans surprise, le ministre espagnol de l’Economie a attribué la responsabilité de la situation au gouvernement précédent, celui des socialistes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

FMI: la zone euro est priée de mener "des réformes amibieuses"