DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nicolas Sarkozy : "J'accueillerai tous ceux qui veulent se rassembler autour de mon projet, sans aucun esprit partisan"

Vous lisez:

Nicolas Sarkozy : "J'accueillerai tous ceux qui veulent se rassembler autour de mon projet, sans aucun esprit partisan"

Taille du texte Aa Aa

“Les Français ont exprimé un vote de crise, témoignant de leurs inquiétudes, de leurs souffrances et de leurs angoisses face à ce nouveau monde qui est en train de se dessiner. Ces angoisses, ces souffrances, je les connais. Ces angoisses, ces souffrances, je les comprends.

Elles portent sur le respect de nos frontières, la lutte déterminée contre les délocalisations, la maîtrise de l’immigration, la valorisation du travail, la sécurité pour eux et leurs familles. Je sais que, dans ce monde qui bouge si vite, le souci de nos compatriotes de préserver leur mode de vie est la question centrale de cette élection.

Ces deux semaines qui viennent doivent permettre à chacun d’entre vous de faire un choix dans la clarté. Tout doit être débattu, sans hypocrisie, sans esquive, sans faux-fuyants. C’est pourquoi je propose que trois débats soient organisés entre les deux candidats, portant sur les questions économiques et sociales, sur les questions de société et sur les questions internationales. Les Français ont le droit à la vérité et à la clarté.

J’en appelle à tous ceux qui refusent la fuite en avant dans les dépenses publiques sans aucun contrôle et qui ne veulent pas que la France connaisse le sort de tant de nos voisins européens aujourd’hui emportés par la crise.

J’accueillerai tous ceux qui veulent se rassembler autour de mon projet, je le ferai sans aucun esprit partisan, car c’est au peuple français, à tout le peuple français, que je veux parler.”