DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Pen et Mélenchon, arbitres du second tour


France

Le Pen et Mélenchon, arbitres du second tour

Les 6,4 millions d‘électeurs de Marine Le Pen vont désormais être convoités par Hollande et Sarkozy. La patronne du FN s’exprimera le 1er mai. Candidate auto-proclamée anti-système, il est probable qu’elle ne donne aucune consigne de vote.

“Avant, on était plus dans le vote contestataire, notamment avec Jean-Marie Le Pen et c‘était plus pour passer un petit coup de gueule”, a expliqué un militant frontiste. “Là, il y a vraiment un vote d’adhésion, les idées plaisent aux français”.

“Ce premier tour n’est pas une fin en soi, mais le commencement d’un vaste rassemblement des patriotes de droite comme de gauche”, a déclaré la candidate du Front National.

Marine Le Pen vise désormais les législatives de juin prochain. Elle se rêve en leader de l’opposition.

Arrivé quatrième, Jean-Luc Mélenchon, lui, est très clair. Il appelle ses électeurs à battre Sarkozy le 6 mai.

“C’est nous dès lors qui avons les clés du resultat”, a déclaré le leader du Front de Gauche.

“Je vous appelle à vous retrouver le 6 mai, sans rien demander en échange, le 6 mai pour battre Sarkozy”.

Le report de voix, c’est la clé du second tour. Les voix de Mélenchon devraient se reporter massivement sur Hollande. En revanche, il est très difficile de prévoir le choix des électeurs d’extrême-droite.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'escalade de la violence entre le Sud Soudan et Khartoum