DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les marchés boursiers européens minés par le résultat du premier tour en France


économie

Les marchés boursiers européens minés par le résultat du premier tour en France

L’arrivée en tête de François Hollande, bien que prévue par les marchés a entamé sensiblement le moral des opérateurs des bourses européennes lundi : tous les grands indices boursiers d’Europe occidentale ont décroché et terminent en forte baisse la séance de lundi.

La montée des extrêmes, à droite comme à gauche à l’issue du premier tour des présidentielles en France n’est pas de nature à rassurer les acteurs boursiers. Comme le confirme François Chaulet directeur de Montségur Finance.

“Pour un investisseur étranger, le fait de voir qu’en France il y a une radicalisation marquée de la vie politique – avec le Front National qui dépasse les 18-19% et puis du côté de l’extrême gauche également des scores qui sont assez élevés – a amené un peu d’inquiétude sur la capacité des gouvernants à maintenir une cohésion sociale dans de bonnes conditions”.

Lundi soir les replis des indices boursiers d’Europe occidentale se situent autour des 3% en clôture. .
L‘élection française mais aussi l’instabilité politique aux Pays-Bas et plusieurs indicateurs de contraction de l’activité économique en zone euro ont participé à cette séance vendeuse.

La plus forte baisse du Cac 40 à Paris c’est ST Microelectronics -13%.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Le marché automobile chinois aiguise toujorus autant les appétits