DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sarkozy dans la peau du challenger

Vous lisez:

Sarkozy dans la peau du challenger

Taille du texte Aa Aa

La stratégie de Sarkozy est simple : mettre Hollande sur la défensive. Le président sortant a ainsi proposé à son adversaire pas moins de 3 débats télévisés dans l’entre-deux-tours au lieu d’un seul. Hollande a refusé. Sarkozy s’est engoufré dans la brèche.

“Je redis mon incompréhension devant le fait que Monsieur Hollande fuit les débats”, a déclaré le président-candidat. “Enfin c’est une incompréhension ! Lorsqu’ils débattaient tranquillement entre camarades socialistes, ils proposaient 3 débats, maintenant il s’agit de débattre devant les Français, projet contre projet”.

Pour l’emporter le 6 mai, Nicolas Sarkozy doit séduire ceux qui n’ont pas voté pour lui. Il va devoir faire le grand écart pour essayer à la fois de récupérer les voix centristes et celles de l’extrême-droite.

“Les electeurs du Front National doivent être respectés, ils ont fait un choix, ils ont exprimé un choix, c’est un vote de souffrance, un vote de crise, pourquoi les insulter?”, interroge le président sortant.

Autre attaque de Sarkozy contre la gauche, il souhaite organiser un grand rassemblement le 1er mai sur le Champ de Mars. Une fête du “vrai travail” pour concurrencer les traditionnels cortèges des partis de gauche et des syndicats.