DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Anders Behring Breivik présente des excuses aux victimes qui n'avaient pas l'air de gauche


Norvège

Anders Behring Breivik présente des excuses aux victimes qui n'avaient pas l'air de gauche

Au sixième jour de son procès, l’extrémiste de droite jugé pour la mort de 77 personnes l’an dernier en Norvège a refusé de faire de même auprès des proches des adolescents qu’il avait abattu pendant un camp d‘été de la jeunesse travailliste sur l‘île d’Utoeya.

“C’est horrible, tout cela s’est joué sur l’apparence. Je suis encore vivant par coincidence alors que d’autres sont morts, juste parce qu’il a jugé sur l’apparence”, raconte ce jeune homme.

Breivik a également dit comprendre la douleur des familles endeuillées par son attentat à la camionette piégée dans le quartier des ministères à Oslo. Attaque qui avait fait huit mort le 22 juillet 2011.

Pour les victimes de l‘île d’Utoyea en revanche, il s’agissait selon lui de “traîtres” en faveur du multiculturalisme et ayant favorisé “une invasion musulmane” en Europe.

Prochain article

monde

Pays-Bas: vers des législatives anticipées en juin?