DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sarkozy - Hollande: la bataille pour le second tour est repartie de plus belle


France

Sarkozy - Hollande: la bataille pour le second tour est repartie de plus belle

Arrivé second du premier tour de la présidentielle française avec 1,5 point de retard sur son rival socialiste, le président sortant a rouvert la chasse aux électeurs du Front National.

Les 17,9% de Marine Le Pen seront l’un des enjeux pour l’emporter le 6 mai. Nicolas Sarkozy s’est de nouveau positionné comme le candidat protecteur en voulant contrôler l’immigration, améliorer la sécurité, changer l’Europe pour qu’elle soit moins passoire et favoriser le travail au détriment de l’assistanat.

Marine Le Pen a réaffirmé son credo de nouvelle chef de l’opposition en renvoyant dos-à-dos les deux candidats qualifiés pour le second tour. Elle s’exprimera le 1er mai et elle compte surtout sur les législatives de juin pour transformer l’essai de la présidentielle.

Favori du 6 mai après avoir viré en tête au premier tour avec 27,18% des voix, François Hollande a dit vouloir entendre les électeurs allés vers le vote extrême. Confiant, il a appelé au rassemblement le plus large tout en refusant l’ouverture.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'ex-Premier ministre islandais pas responsable de la crise de 2008