DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tensions entre les Soudans : la Chine appelle au calme


Soudan

Tensions entre les Soudans : la Chine appelle au calme

Le président chinois appelle à un retour au calme entre les deux Soudans. Hu Jintao l’a dit ce mardi à l’occasion d’une visite à Pékin du président du Soudan du sud. La stabilité de cette région d’Afrique est essentielle pour la Chine qui s’y approvisionne en pétrole.

Lors de cette visite, Salva Kiir, le leader du Soudan du Sud a fait part de ses inquiétudes à son homologue chinois, affirmant que le Soudan avait déclaré la guerre à son pays.

Pendant ce temps, le président du Soudan Omar el-Béchir a rendu visite à ses troupes déployées dans la zone frontalière, et notamment dans la région de Heglig. Ce territoire, riche en pétrole, est revendiqué par Khartoum et Juba, les capitales des deux Etats.

Le Soudan du Sud a proclamé son indépendance en juillet dernier, après des années de violences. Mais depuis, la tension n’est pas retombée. En cause notamment, le tracé des frontières et le partage des ressources pétrolières.

Ces derniers jours, l’aviation soudanaise a mené plusieurs bombardements. De part et d’autres de la frontière, les dirigeants renforcent leurs effectifs militaires. La communauté internationale, inquiète de cette situation, multiplie les appels au dialogue, sans succès jusque-là.

Prochain article

monde

Les dégâts causés par la fuite de pétrole près de l'Arctique