DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Triple attentat à Damas, les forces de sécurité visées


Syrie

Triple attentat à Damas, les forces de sécurité visées

Les forces de sécurité syriennes ont été prises pour cible dans la capitale syrienne. Les rebelles, qui tentent de faire chuter le président Bachar al-Assad, auraient tué deux officiers en orchestrant l’explosion de trois véhicules. L’une d’entre elles s’est produite dans un quartier commercial, près de la vieille ville. Une autre encore dans la banlieue de la capitale, Barzeh. La télévision d’Etat annonce trois blessés.

Des troupes gouvernementales ont par ailleurs été vues aux alentours de la ville de Hama où 31 personnes auraient trouvé la mort hier dans des bombardements, selon les activistes syriens.
La journée de lundi a été sanglante: 55 morts ont été répertoriés à travers le pays.

La présence d’observateurs en Syrie n’arrête en rien la répression meurtrière.
Aujourd’hui un petit groupe d’observateurs de l’ONU s’est notamment rendu à Douma, une banlieue de Damas, où des tirs et des bombardements ont été entendus ce mardi.

Ils préparent le terrain aux 300 observateurs internationaux qui seront déployés à partir de la semaine prochaine.

Ils seront notamment chargés de surveiller le cessez-le-feu, de même que le retour de l’armée dans les casernes, ou encore la libération des détenus politiques.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les dégâts causés par la fuite de pétrole près de l'Arctique