DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Budget 2013 : la hausse voulue par Bruxelles passe mal

Vous lisez:

Budget 2013 : la hausse voulue par Bruxelles passe mal

Taille du texte Aa Aa

Le projet de budget 2013 de la Commission européenne ne sera pas passé inaperçu. En prévoyant une hausse des dépenses de près de 7%, Bruxelles s’est attiré les foudres de bon nombre de capitales. C’est tout simplement pour pouvoir payer les factures présentées par les Etats, se défend l’institution. Mais le message passe mal.

“ Beaucoup de gens, et pas seulement au Royaume-Uni, vont se demander comment est-ce que vous pouvez leur demander d’endurer des coupes, d’endurer l’austérité, et ensuite demander plus d’argent. Pourquoi ne faites-vous pas plus d‘économies ? “ , a interrogé notre correspondant.

“ Dans quelles mesure est-il utile de discuter de la nécessité de couper dans un budget équilibré ? “ , a répondu le président du Parlement européen Martin Schulz. “ N’est-il pas plus censé de discuter de ce que nous devrions faire avec ce budget équilibré de l’Union européenne pour créer de la croissance précisément dans ces Etats membres qui souffrent de la crise économique. “

Les contributeurs nets au budget de l’Union ne l’entendent pas de cette oreille. Pour la France, l’Allemagne ou encore le Royaume-Uni, pas question de débourser plus.

“ C’est un double discours de la pire hypocrisie qui soit. Ce discours qui consiste à dire : l’austérité s’applique à tout le monde excepté à nous parce que notre budget sert à investir n’a aucun sens. Chacun sait qu’il y a du gras dans le budget européen qui pourrait être supprimé “ , martèle l’eurodéputé britannique Martin Callahan.

Pourtant, Bruxelles insiste. La majeure partie de cet argent revient aux Etats sous forme d’aide aux régions, à l’agriculture ou encore aux infrastructures.