DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'attentat d'Oslo a mis avec beaucoup de retard la police sur les traces de Breivik

Vous lisez:

L'attentat d'Oslo a mis avec beaucoup de retard la police sur les traces de Breivik

Taille du texte Aa Aa

Septième jour de procès d’Anders Behring Breivik à Oslo, en Norvège, et une journée d’audience consacrée à l’attentat d’Oslo, qui avait eu lieu en centre-ville avant la tuerie de l‘île d’Utoeya, le même jour.

Les premiers jours du procès ont été consacrés au témoignage d’Anders Behring Breivik, qui a décidé de plaider non coupable et dont l’appartenance à un réseau international n’a pas été démontrée.

Selon la police, qui a reproduit l’explosion pour en montrer la violence, l’attentat à la camionnette piégée, qui a fait huit morts, a fait diversion et orienté la police sur une fausse piste, celle de deux poseurs de bombes susceptibles de passer à nouveau à l’action.

Ainsi, et à cause de témoignages contradictoires, le criminel a eu le temps de se diriger tranquillement vers l‘île d’Utoeya où se tenait un camp d‘été des jeunes Travaillistes et où il allait abattre 69 d’entre eux.