DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les droits des réfugiés ne sont pas respectés en Hongrie selon le HCR

Vous lisez:

Les droits des réfugiés ne sont pas respectés en Hongrie selon le HCR

Taille du texte Aa Aa

Selon un rapport de l’organisation onusienne, la situation des personnes provenant d’Afghanistan, de Somalie et du Soudan est très inquiétante. Ils sont traités comme des criminels et souvent l’objet de violences physiques et verbales comme l’explique Yusuf, un afghan ex-détenu à la prison de Nyirbator :

“Quand quelqu’un se conduisait mal, il était transféré dans un coin de la prison que nous appelions Guantanamo. Les réfugiés qui ne se comportaient pas correctement, ceux qui n‘étaient pas calmes ou qui commençaient à se rebeller étaient battus par les gardiens”.

Le représentant du Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés à Budapest demande une modification rapide de la politique hongroise :

“C’est très triste que les réfugiés qui sont en fuite pour de bonnes raisons et qui ont peut être déjà connu la prison, aient comme première vision de l’Union européenne des barreaux de prison après avoir traversé la frontière hongroise. Ils finissent en détention et se retrouvent de nouveau derrière des barreaux”., explique Gottfried Köfner, répresentant du HCR à Budapest.

Une critique à peine voilée de la politique du gouvernement conservateur de Viktor Orban. Ce dernier a transformé les camps de réfugiés en centre de détention. Depuis, le nombre de réfugiés est en baisse de 20% en Hongrie.