DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les violences redoublent en Syrie malgré la présence des observateurs internationaux


Syrie

Les violences redoublent en Syrie malgré la présence des observateurs internationaux

Hier, 59 personnes ont été tuées dont 31 civils à Hama selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme soit la journée la plus meurtrière depuis l’entrée en vigueur d’un cessez-le-feu violé quotidiennement le 12 avril dernier.

L’envoyé spécial de l’ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Kofi Annan, a estimé hier devant le Conseil de sécurité que la situation en Syrie continuait d‘être “inacceptable”. Des propos rapportés par Susan Rice, l’ambassadrice américaine aux Nations Unies.

Kofi Annan a également plaidé pour un déploiement rapide des 300 observateurs internationaux décidés samedi dernier par l’Onu.

Il y a actuellement une poignée d’observateurs en Syrie dont deux à Homs et deux à Hama, deux villes martyres de la répression du régime d’Assad. Deux cités où les bombardements de l’armée syrienne ont fait des ravages.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le 1er mai, nouvel enjeu du match Sarkozy-Hollande