DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas d'accord avec le FN pour Nicolas Sarkozy

Vous lisez:

Pas d'accord avec le FN pour Nicolas Sarkozy

Taille du texte Aa Aa

Nicolas Sarkozy chasse sur les terres de l’extrême droite mais ne veut pas en payer le prix. Il n’y aura pas de ministre Front national au gouvernement en cas de réélection. Le candidat-président veut simplement parler aux électeurs FN, il “ne se bouchera pas le nez” a-t-il dit :

“D’accord avec le Front national, il n’y en aura pas, de ministres du Front national, il n’y en aura pas”.

“Mais je refuse de diaboliser des hommes et des femmes qui, en votant pour Marine Le Pen, ont exprimé un vote de crise, un vote de colère, un vote de désespérance. Je dois en tenir compte.”

Ce matin, François Holande a déploré le fait que son rival essaie de séduire, de flatter non seulement l‘électorat FN mais ses dirigeants. Lui, dit-il n’est pas une girouette. Il sait que l‘électorat FN a peur de l’Europe, et met donc en avant son programme:

“J’ai affirmé, c‘était avant l‘élection que je renégocierai le traité budgétaire européen, non pas pour enlever le sérieux, il est indispensable… mais pour qu’il y ait de la croissance, de l’activité, qu’il y ait une capacité pour l’Europe de nous mettre dans l’avenir… et pas de nous faire une austérité pour toujours.”

Encore dans le cadre de la chasse aux électeurs, Nicolas Sarkozy et François Hollande ont tous deux réaffirmé leur volonté de faire voter rapidement, une nouvelle loi pénalisant la négation du génocide arménien, après l’invalidation du texte par le Conseil constitutionnel en janvier.

Hier, ils se sont tous les deux rendus séparément à la cérémonie de commémoration du 97e anniversaire du massacre des Arméniens par la Turquie, à Paris.