DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Brésil en route vers plus de déforestation

Vous lisez:

Le Brésil en route vers plus de déforestation

Taille du texte Aa Aa

“Met ton veto Dilma”, c’est l’appel lancé par les défenseurs de l’environnement à la présidente du Brésil.

Les députés viennent d’adopter une loi très controversée sur le code forestier du pays. Elle octroie notamment l’amnistie aux auteurs de coupes forestières illégales.

“Le nouveau code forestier a été approuvé et représente l’engagement des agriculteurs. Ils bénéficieront ainsi de plus de stabilité et de plus de soutien politique. La production agricole et l’environnement y gagnent” a déclaré le député Paulo Piau.

Pour l’ancien ministre de l’environnement et député, Sarney Filho, “ce vote représente un énorme pas en arrière. Le Brésil est le 4ème plus gros producteur de gaz à effet de serre. Mais contrairement aux autres pays, nos émissions de CO2 sont causés par la déforestation et l’exploitation des sols, pas par nos industries. Maintenant, avec cette flexibilisation de la législation, nous allons modifier tout ce qui a permis de faire diminuer la déforestation.”

Selon l’Observatoire du climat, cette réforme menacerait 690.000 km2 de végétation, ce qui empêcherait le Brésil d’atteindre l’objectif qu’il s’est fixé de réduire de 80% la déforestation.

Politiquement, elle est aussi embarassante. Car en juin, le pays accueille le sommet de la Terre à Rio, sommet axé sur la lutte contre les principales menaces qui pèsent sur l’environnement à l‘échelle mondiale.