DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Etats-Unis annoncent un cas de vache folle en Californie mais se veulent rassurants


Etats-Unis

Les Etats-Unis annoncent un cas de vache folle en Californie mais se veulent rassurants

Il s’agit du 4ème cas dans le pays d’encéphalopathie spongiforme bovine sur une
vache laitière du centre de la Californie. L’animal n‘était pas utilisé pour faire de la viande.

“Une des choses que nous voulons que le consommateur sache c’est que le lait et la viande qu’il consomme sont sains”, assure ce producteur.

L’annonce de nouveaux cas d’ESB est un sujet très sensible. Outre la consommation intérieure,
l’exportation de viande de boeuf américaine représente 353 millions de dollars par an.

“Bien sûr, cela m’inquiète”, explique ce consommateur. Tous les chaînes de production doivent être vigiliantes. Rappelez vous toutes les alertes de ces dernières années dans le secteur agro-alimentaire aux États-Unis. Mais cela n’a rien à voir avec ce type de viande”.

La Corée du Sud, un des plus grands marchés à l’exportation pour les Etats-Unis a déjà mis en place certaines restrictions sur le boeuf américain.

Les associations de consommateurs aux Etats-Unis appellent à intensifier les contrôles pour rassurer :

“Nous ne savons pas combien d’autres animaux pourrait être touchés car les analyses ne portent que sur 40 000 animaux par an alors que des millions sont abattues chaque année, 30 millions l’an dernier. Donc, nous testons moins de un pour cent de notre production”.

Pour l’instant, l’Union européenne a écarté toutes mesures de restrictions spécifiques sur le boeuf américain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Hollande parle de l'Europe, Sarkozy s'en prend à Mélenchon