DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des armes pour la rébellion syrienne interceptées au Liban


Syrie

Des armes pour la rébellion syrienne interceptées au Liban

Alors que les combats continuent en Syrie , l’armée libanaise a intercepté un bateau, chargé d’armes provenant de Libye et destinées aux insurgés syriens. A bord du “Lutfallah II”, des mitrailleuses lourdes et des obus. Damas dénonce régulièrement le trafic d’armes destiné à renverser le régime syrien.

Un régime qui poursuit la répression malgré les observateurs de l’Onu. La quinzaine déjà sur place a fait le chemin entre Damas et Idlib. Ils ont pu constater que la violence n’a pas stoppé malgré le cessez-le-feu du 12 avril. 362 personnes au moins ont été tuées depuis l’arrivée des observateurs il y a 12 jours.
Colonel Ahmed Himiche, chef des observateurs :
“Nous avons achevé notre mission principale, établir un lien entre les deux camps pour préparer l’arrivée des 300 observateurs mandatés par le Conseil de sécurité. C’est un pas en avant.”

En 13 mois, les violences auraient fait plus de 11.100 morts. Hier, 11 personnes ont été tuées dans une explosion à Damas. Régime et opposition s’accusent mutuellement d‘être derrière l’attentat.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un vent de contestation populaire souffle sur la Malaisie