DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bosnie : une musulmane condamnée pour crime de guerre


monde

Bosnie : une musulmane condamnée pour crime de guerre

C’est la première femme musulmane condamnée pour crime de guerre. Elle s’appelle Rasema Handanovic, elle a 39 ans. Mère célibataire, naturalisée américaine, elle avait plaidé coupable pour sa participation en tant que militaire à l’exécution de trois soldats et de trois civils croates en avril 1993. Elle écope de cinq ans et demi de prison.

Le porte-parole du tribunal pour les crimes de guerre de Sarajevo a expliqué “qu’il y avait deux autres procès en cours impliquant des femmes, l’une est poursuivie pour crimes de guerre commis au camp de Dretelj, l’autre dans la région de Posavina.”

Rasema Handanovic a exprimé ses condoléances et ses regrets aux familles. Elle, aussi, a été victime de la guerre intercommunautaire qui a sévi entre 1992 et 1995. Elle a été violée par des militaires serbes, son compagnon et d’autres membres de sa famille ont été tués. C’est ce qui expliquerait la légèreté de sa peine.

Jusqu’ici la seule autre femme à avoir été condamnée était Biljana Plavsic, l’ancienne présidente de la République serbe de Bosnie. En 2003, le TPI pour l’ex-Yougoslavie lui avait octroyé 11 ans de prison pour crimes contre l’humanité. Elle a purgé sa peine et vit actuellement à Belgrade.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un Titanic II en chantier