DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bruxelles sous la coupe des lobbies ?


Le bureau de Bruxelles

Bruxelles sous la coupe des lobbies ?

Le lobbying à Bruxelles. Un monde de l’ombre exploré dans un documentaire. Sorti mi-mars, “ The Brussels business “ plonge dans les méandres de la prise de décision dans la capitale européenne. Et il dénonce un univers dominé par les quelque 15.000 lobbyistes qui gravitent autour des institutions.

“ Il y a un autre monde derrière tout cela, qui consiste à influencer les institutions, à faire un texte, à donner une idée “, résume un lobbyiste dans le film.

Sorti à la mi-mars, le documentaire a été projeté en Autriche et en Belgique en attendant une plus large diffusion dans les prochains mois.
La première a eu lieu au Festival Millenium du film documentaire à Bruxelles. Ce jour-là, le cinéma avait fait le plein, preuve que le sujet et les soupçons qu’il draine sont loin de laisser les citoyens indifférents.
Zlatina Rousseva, directrice artistique du Festival :
“ Il y a une liste d’attente d’une centaine de personnes, vous pouvez imaginer, pour un festival ! Ca veut dire que les gens aujourd’hui se questionnent et qu’ils veulent savoir comment sont prises les décisions à la communauté européenne. “

Après la projection, débat à bâtons rompus. Il y a ceux qui appellent à un vrai registre des lobbies et non pas un enregistrement volontaire comme cela se fait actuellement à Bruxelles, et ceux qui comme Diana Wallis regrettent que le documentaire passe sous silence leurs efforts :
“En tant qu’ancienne eurodéputée et en tant qu’ancienne vice-présidente ayant traité de la transparence, ayant traité de la question des lobbyistes, j’aurais aimé voir un reflet plus juste du travail qui a été fait et en particulier du travail fait par le Parlement européen. “

“ C’est un film militant qui plaide une certaine cause, et de ce point de vue, il a une approche pour développer chez l’auditeur le sentiment que Bruxelles est quelque chose de compliqué et quelque chose qui est entre les mains d’un certain nombre d’influences, et tout ça semble inquiétant “ , commente Gérard Legris, en charge des questions de déontologie à la Commission européenne.

Site du documentaire : www.thebrusselsbusiness.eu

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Mieux définir ce qu'est un " agriculteur actif "