DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres : Cameron refuse de lâcher Hunt

Vous lisez:

Londres : Cameron refuse de lâcher Hunt

Taille du texte Aa Aa

Le chef du gouvernement britannique refuse d’ouvrir une enquête sur le comportement controversé de son ministre de la Culture dans l’affaire BSkyB. David Cameron estime qu’il n’existe pas de preuves que Jeremy Hunt ait voulu favoriser le groupe de médias américain de la famille Murdoch dans le rachat d’un bouquet satellitaire public.

“Je n’attendrai pas la fin de l’enquête sur Leveson pour prendre les éventuelles mesures. Si le code de conduite ministériel a été violé, je demanderai l’avis de mon conseiller, ou je prendrai moi-même les mesures qui s’imposent”, a expliqué David Cameron à la Chambre des Communes.

Lors de sa comparution devant une commission d’enquête publique la semaine dernière, le fils du magnat américain des médias, James Murdoch, a mis le ministère de la Culture dans l’embarras en révélant les liens privilégiés unissant les deux parties. Un conseiller a dû démissionner mais le ministre, Jeremy Hunt, refuse de quitter son poste.

Il aurait pourtant chercher à favorisé le groupe Murdoch dans le rachat du bouquet satellitaire BSkyB.