DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hollande défend les syndicats

Vous lisez:

Hollande défend les syndicats

Taille du texte Aa Aa

Au-dessus de la mêlée, le candidat socialiste François Hollande a fêté le 1er mai à Nevers, dans le centre. Il a honoré la mémoire de l’ancien Premier ministre de Mitterand, Pierre Bérégovoy.

L’hommage s’est transformé en meeting lorsqu’il s’en est pris à son adversaire:
“Et voilà que le candidat sortant découvre le 1er Mai. Jusque-là je ne savais pas ce qu’il faisait ce jour-là. Mais il ne nous livrait pas ses pensées les plus profondes! Cette année il s’y est invité, il en a bien le droit…
Je n’accepterai pas que le candidat sortant s’arroge la valeur travail. La valeur du travail elle est celle que nous défendons tous en commun”.

François Hollande a défendu les syndicats. Il a décrit “un pays fatigué par ce qui lui a été fait pendant 5 ans, un pays brutalisé par des phrases, des politiques”…
Un discours repris par ses partisans à Marseille:

“ Le mot d’ordre, c’est battre Sarkozy pour avoir de l’emploi, pour avoir tout ce qu’il n’a pas pu nous apporter en 5 ans”.

“ Plus que jamais ce 1er Mai est politique parce que l’on est à 5 jours du second tour et ça fait trop longtemps que Monsieur Sarkozy se permet de malmener les classes populaires, les classes ouvrières. Il faut montrer aujourd’hui qu’on est là et qu’on en a assez, qu’on veut qu’il parte”.

Pour la CGT, 750.000 salariés sont descendus dans les rues à travers tout le pays.
La police a décompté 316.000 manifestants. Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, ce serait donc 240 000 personnes de plus que l’an dernier…