DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Barack Obama en visite surprise en Afghanistan


Afghanistan

Barack Obama en visite surprise en Afghanistan

Le Président américain a notamment rendu visite à ses troupes sur la base de Bagram, près de Kaboul.
Ce déplacement a été l’occasion, pour celui qui briguera un second mandat le 6 novembre prochain, de se présenter aux Américains comme celui qui aura mis fin à une guerre bien impopulaire.

“Nous distinguons la lueur d’un nouveau jour à l’horizon. La guerre en Irak est terminée. La moitié de nos troupes est déjà rentrée et le reste sera bientôt de retour à la maison. Nous devons désormais finir le travail que nous avons entrepris en Afghanistan et traduire Al Qaïda en justice”, a insisté Barack Obama.

Ce déplacement de Barack Obama en Afghanistan intervient un an jour pour jour après la mort d’Oussama Ben Laden. La version officielle de ce décès a encore bien du mal à convaincre au Pakistan voisin.

“Ils ont pris son corps et l’ont balancé dans l’océan. On ne sait pas la vérité. C’est un drame. Ils devraient montrer quelque chose, apporter des preuves. Evidemment tout celà va être utilisé à des fins électorales”, dit un Pakistanais.

La mort d’Oussama Ben Laden est en effet présentée par l‘équipe de campagne de Barack Obama comme une grande réussite de son mandat, pourtant selon l’analalyste, Imitiaz Gul, “ce n’est pas un coup fatal et définitif qui a été porté à Al Qqaeda. Oussama ben Laden a laissé derrière lui un lourd héritage. Il a propagé et par ce processus il a réussi à créer un grand nombre de cellules locales d’Al-Qaïda”

Oussama Ben Laden était l’allié historique des talibans. Un an après sa mort et plus de dix ans après l’invasion des forces de l’Otan pour les chasser du pouvoir, ces derniers restent très actifs. Pendant que Barack Obama annonce la fin de la guerre, ils attaquent encore.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Explosion meurtrière à Kaboul après le départ de Obama