DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Du labeur et de la sueur pour les arbitres de l'Euro


Sport

Du labeur et de la sueur pour les arbitres de l'Euro

Il n’y a pas que les footballeurs qui préparent activement l’Euro 2012. Les arbitres sélectionnés pour le tournoi – ils sont au nombre de 72 – suivent également un entraînement poussé. Ce mercredi, ils ont entamé un stage de préparation physique à Varsovie à un peu plus d’un mois du coup d’envoi du tournoi prévu en Pologne et en Ukraine.

Leur superviseur, Pierluigi Collina, en a profité pour défendre l’arbitrage à 5 avec un homme placé derrière chaque surface de réparation; histoire de signaler d‘éventuels pénaltys ou de savoir si le ballon a entièrement franchi la ligne de but. Pour Pierluigi Collina, l’usage de la technologie ne résoud pas tout et n’est pas facile à mettre en place.

Le 2 juillet prochain, la FIFA doit se prononcer sur le sujet en autorisant ou non l’intégration de puces électroniques à l’intérieur des ballons. Cela éviterait qu’un but valable, comme celui inscrit par Franck Lampard lors de la dernière Coupe du monde, soit injustement refusé par les arbitres…