DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielle française : le débat de tous les dangers


France

Présidentielle française : le débat de tous les dangers

De la température du studio au réglage des chaises, en passant par les loges des candidats, rien n’a été laissé au hasard à quelques heures du débat qui opposera ce soir Nicolas Sarkozy à François Hollande. 
 
Les hommes auront au maximum deux heures et demie pour convaincre les très nombreux indécis, à
quatre jours du second tour. Le socialiste est donné favori. Son rival lui reproche d’avoir refusé d’autres débats pour ne pas avoir à répondre de son programme.
 
Christopher Bickerton est professeur à Sciences Po.
 Selon lui “Hollande doit convaincre les gens qu’il est aussi passionné que Sarkozy. Sarkozy est un orateur, tout le monde le sait. Il est très combatif, pugnace, assez dur. Il peut être difficile avec ses interlocuteurs. Hollande doit éviter d’avoir l’air d‘être renvoyé dans les cordes par Sarkozy.”
 
Ce débat est le seul qu’ait accepté François Hollande alors que le président sortant en réclamait trois entre les deux tours.
 

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Electricité: la Bolivie nationalise une filiale espagnole