DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : la campagne terminée, et après ?

Vous lisez:

France : la campagne terminée, et après ?

Taille du texte Aa Aa

La campagne électorale de l’entre-deux tours touche à sa fin, les derniers grands meetings ont eu lieu. Il reste encore de la place pour quelques déclarations mais les enquêtes d’opinion donnent toujours une nette avance à François Hollande. De là à dire qu’il va gagner, c’est un pas que certains observateurs sont prêts à franchir, à l’instar de Gaël Sliman, directeur général adjoint de l’institut d‘études de marché et d’opinion BVA : “Aujourd’hui soyons clair, on a toujours dit que les sondages n‘étaient pas des pronostiques, que les hommes politiques pouvaient les faire mentir avec la campagne. Bon, maintenant, la campagne est quasiment terminée. On a eu le débat et effectivement, sauf catastrophe complètement imprévisible qui surviendrait dans les 48h, François Hollande va gagner l‘élection présidentielle en France.”

Directeur de la rédaction de la revue d’actualités politiques ‘Politis’ (gauche antilibérale et écologique, ndlr), Denis Sieffert regarde même plus loin, au-delà du 6 mai, anticipant sur les conséquences qu’une défaite pourraient avoir pour l’ensemble de la droite française : “Si en effet les sondages disent vrai, s’il y a six ou huit points d‘écart comme c’est imaginable, à ce moment-là je pense qu’on va au devant d’une crise majeure au sein de la droite. Et il peut y avoir en effet là des dissensions très très fortes, sur lesquelles d’ailleurs spécule le Front National. C’est la raison pour laquelle en sous-main le Front National souhaiterait que Hollande l’emporte. Parce qu‘évidemment, il y aura des miettes voire des grosses miettes à récupérer de la droite parlementaire classique.”