DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grande Bretagne : des élections municipales sanction pour la coalition au pouvoir ?


Royaume-Uni

Grande Bretagne : des élections municipales sanction pour la coalition au pouvoir ?

Le Premier ministre britannique David Cameron et sa coalition conservateurs-libéraux démocrates face à un scrutin test : les municipales. 5000 postes sont soumis au vote des électeurs en Angleterre, Ecosse et au Pays de Galles. Et les travaillistes, dirigés par Ed Miliband, espèrent bien gagner du terrain dans les conseils municipaux.

Londres est également concernée par ce scrutin. Mais pour la capitale et ses près de six millions d‘électeurs, c’est bien le maire sortant Boris Johnson, conservateur, le favori des sondages parmi les sept candidats. Il devance de trois points Ken Livingston, le candidat travailliste qui a déjà dirigé la ville entre 2000 et 2008.

Les résultats commenceront à tomber dans la nuit de jeudi à vendredi. On saura alors si les Britanniques ont voulu sanctionner la coalition qui mène une politique d’austérité depuis deux ans. Politique qui n’a pas empêché le pays d’entrer en récession au premier trimestre 2012.

Prochain article

monde

Réactions au lendemain du débat Hollande/Sarkozy