DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le jazz mérite bien une journée mondiale


le mag

Le jazz mérite bien une journée mondiale

En partenariat avec

Le 30 avril était la journée mondiale du jazz. L’Unesco a ainsi reconnu cette musique comme
langage universel de liberté et de créativité.

On a fêté l‘événement comme il se doit au siège de l’Unesco à Paris mais aussi à New York, siège des Nations Unies et à la Nouvelle Orléans berceau de cette musique. La Nouvelle Orléans où s’est produit Herbie Hancock l’ambassadeur de bonne volonté pour cette manifestation.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Le musée imaginaire du Musée Pouchkine