DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sarkozy et Hollande reviennent sur leur face-à- face


France

Sarkozy et Hollande reviennent sur leur face-à- face

Au lendemain du débat télévisé qui les a opposés, Nicolas Sarkozy et François Hollande ont donné ce jeudi matin leurs impressions respectives sur leur face à face. Le Président sortant s’est exprimé sur les ondes de RTL, le candidat solcialiste sur celles de France Inter. A chacun son analyse.

“Je pense qu’il y aura un vote très important pour le second tour. Je pense qu’il y a eu une audience très importante pour ce débat. Et bien fou celui qui peut dire qu’un débat qui se déroule devant peut-être plus de 20 millions de télespectateurs n’a aucune importance. Jamais une élection n’aura été aussi indécise”, a dit Nicolas Sarkozy.

Pour François Hollande, “oui le débat devait être ferme, devait être dur, mais ne devait pas être celui de l’invective parce que les français n’aiment pas ce climat là. Et c’est parce que je veux être un Président de la réconciliation, du rassemblement que je veille à dire mes arguments, mais jamais à blesser”.

Et François Hollande d’ajouter aussi qu’il avait trouvé le débat “âpre”, soulignant que “les échanges” avaient “été rudes” et que la “tension” avait “été là”. Les deux hommes se sont en effet
opposés avec virulence dès le début des festivités.

“Ce qui est assez caractéristique ce sont les dix premières minutes, qui ont été dix minutes d’intimidation entre les deux hommes et qui finalement ont fixé le cadre même du débat”, explique Christian Delporte, historien spécialiste de la communication politique, docteur et HDR de Sciences po Paris.

Prochain article

monde

Réactions au lendemain du débat Hollande/Sarkozy