DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

70 morts en deux jours de violences au Nigéria


Nigéria

70 morts en deux jours de violences au Nigéria

Des hommes ont envahi six villages près de la ville de Jos, faisant 11 morts et plusieurs blessés. Les témoins parlent de nombreux bergers nomades brûlant les maisons et les églises, attaquant les habitants avec des machettes.

Quelques heures plus tard, un massacre avait lieu dans la ville de Potiskum, toujours dans le nord. Les hôpitaux évoquent 56 morts. Des hommes armés ont ouvert le feu sur un marché au bétail. Selon la police locale, le mode opératoire des attaques ne fait guère de doute sur l’identité des assaillants : Boko Haram. Cette secte islamiste veut imposer la création d’un califat dans le nord du Nigeria à majorité musulmane.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Présidentielle française : François Bayrou choisit François Hollande