DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : des législatives de plus en plus indécises


Grèce

Grèce : des législatives de plus en plus indécises

Législatives grecques, la campagne est entrée dans sa dernière ligne droite.

Le conservateur Antonis Samara a tenu son avant dernier meeting jeudi soir dans la capitale Athènes.

Favori du scrutin, il a appelé les électeurs à lui donner une majorité forte au Parlement pour pouvoir mener sa politique sans contraintes.

“Nous avons besoin de stabilité, d’un mandat fort, d’un gouvernement fort, pour pouvoir aller de l’avant”, a-t-il martelé à la tribune.

Antonis Samaras réfute l’idée d’une nouvelle coalition avec le Pasok comme c’est le cas actuellement.

Son rival socialiste Evangelos Venizelos a prévu un dernier grand meeting ce soir à Athènes.

Mais exaspérés par l’austérité et la récession, les Grecs pourraient bien choisir de punir dans les urnes les deux grands partis traditionnels qui pourraient peser à eux deux moins de 40% des suffrages exprimés. Le bloc des indécis représente plus d’un quart des électeurs.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

70 morts en deux jours de violences au Nigéria