DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un oeil bionique testé à Londres

Vous lisez:

Un oeil bionique testé à Londres

Taille du texte Aa Aa

L’oreille est son instrument de travail et s’est affutée depuis qu’il a perdu la vue, il y a 25 ans.
Robin Millar est producteur musical, il a aussi accepté d‘être cobaye pour tester un “oeil bionique”.
Miracle des électrodes, il a recommencé à voir
après qu’on lui a implanté une puce électronique derrière la rétine.
Une minuscule puce, contenant 1500 pixels qui réagissent à la lumière en stimulant le nerf optique.
Les signaux remontent ensuite jusqu’au cerveau.

Eclairage de Tim Jackson, l’un des chirugiens ophtalmologues qui ont mené les tests :

“Une fois la puce activée, elle va permettre au patient de discerner la lumière. C’est une vision assez basique, mais qui le réhabitue aux images… Et là, le patient est déjà capable de voir des objets sur la table et de repérer partiellement leur forme.”

“ L’effet le plus surprenant, témoigne Robin Millar,, ça a été de rêver en technicolor, pour la première fois depuis 25 ans, et ce, deux jours après la mise en place de la puce, c’est comme si une partie de mon cerveau s‘était éteinte et était prête à être réactivée.”

Selon l‘équipe médicale britannique qui a expérimenté cet implant d’“oeil bionique”,
les patients ne recouvrent pas une vue parfaite, mais l’opération leur permet de mieux s’adapter à l’environnement.